L'équipe de France de coupe Davis est tombée sur beaucoup plus fort qu'elle

Publié le par mediasetdiversite.over-blog.com

La Suisse a gagné la finale de la coupe Davis sur la terre battue du stade Pierre Mauroy de Lille sur le score de 3-1.

 

 

 

Les 27 448 spectateurs du stade Pierre Mauroy de Lille (un record pour un match de tennis) n'auront pas suffit à l'équipe de France pour s'imposer face à la meilleure équipe du monde composée de Roger Federer numéro 2 mondial et Stanislas Wawrinka numéro 4 mondial.

 

En effet, dès le premier match le vendredi, les hostilités ont bien mal débuté pour nos français avec la défaite de Jo-Wilfried Tsonga en 4 sets ( 6-1; 3-6; 6-3; 6-2 ) face à un Stanislas Wawrinka des grands jours qui alignait coups gagnants sur coups gagnants et un Jo-Wilfried Tsonga tétanisé par l'événement.

 

Dès le deuxième match, Gaël Monfils a redonné un mince espoir à l'équipe de France en gagnant de fort belle manière, en étant tout de suite dans le match, avec l'aide du public (6-1; 6-3; 6-3) face à un Roger Federer encore diminué du dos et en manque de repères.

 

Le lendemain est une tout autre histoire, avec la défaite de la paire de double française Gasquet/Benneteau (6-3; 7-5; 6-4) face à la paire suisse championne olympique de double en 2008 à Pékin Federer/Wawrinka. Au cours de ce match, Roger Federer a retrouvé son niveau qu'on lui connaît avec Wawrinka un peu moins en forme que lors de son simple joué la veille. Le match aurait pu basculer dans le deuxième set en faveur des français, mais ces derniers n'ont convertit aucune de leur 5 balles de break qu'ils ont eu pendant ce set.

 

Enfin, le dernier jour, Jo-Wilfried Tsonga a renoncé à jouer face à Roger Federer tout comme il avait renoncé de jouer le double la veille avec Richard Gasquet. En effet, Jo-Wilfied Tsonga a reconnu au micro de Lionel Chamoulaud (France télévision) qu'il était blessé et qu'il ne pouvait pas défendre ses chances à 100% ni pour le double ni pour le simple face au numéro 2 mondial.

 

C'est donc Richard Gasquet qui a remplacé au pied levé Jo-Wilfried Tsonga pour affronter Roger Federer. Malgré toute la détermination du français, Roger Federer a marché sur l'eau tout au long du match (6-4; 6-2; 6-2) en alignant coups droits, revers et montées au filet gagnantes. Richard Gasquet ne s'est procuré la moindre balle de break ce qui à permis au suisse d'aller chercher un des seuls titre qui lui manque ( avec le titre olympique en simple ), le saladier d'argent qu'il convoitait tant. Après la balle de match, le suisse a embrassé la terre battue et nous a montré toute son émotion sur le fait d'avoir gagné le saladier d'argent.

 

 

 

Étienne CORNEC

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article